Eva Klimackova

Eva Klimackova

Eva Klimackova

 

 

 

Constantin Leu

Constantin Leu

 

 

 

brice mathey

 

 

 

 

pascal battus

EVA KLIMACKOVA

Danseuse, chorégraphe et pédagogue, d'origine slovaque, installée à Paris depuis 2001, a fait ses études à l’École supérieure des arts libéraux de Bratislava (1995-2000) et au Département de Danse de Paris 8. Parallèlement, elle continue d’enrichir sa pratique en Tai-Chi-Chuan, Danse contact et Body Mind Centering.


Elle a collaboré avec de nombreux chorégraphes en Slovaquie (Anna Sedlackova, Studio tanca, Milan Kozanek, Kata Mojzisova, Marta Polakova...), en Tchéquie (cie Dejadonné – Simone Sandroni, cie Duwadance), en France (cie Kubilai Khan Investigations, cie Petite Fabrique, Faustin Linyekula, Laurent Goldring ...), en Belgique (Karine Ponties - Dame de Pic, David Hernandez, Lise Duclaux)...


Elle a par ailleurs enseigné à Paris (Ménagerie de verre, Canaldanse, Rencontres chorégraphiques inter. de Seine-Saint Denis), CCN d'Orléans, l'Université d'Orléans, Le Pacifique-CDC Grenoble, Bruxelles (Espace catastrophe, Laster studio), Prague (ProArt, Dot 504, Druna), Slovaquie (Conservatoire national, Elledanse, Lab1), l'Université de Riga (Lettonie), La Rochelle et Poitiers (C.E.S.M.D), Limoges, Tours, Bellac (Centre l’Arhea - personnes mentalement handicapées), Dance Studio Kabako (République Démocratique de Congo), Vietnam (Conservatoire supérieure).


En tant que chorégraphe, en collaboration avec d’autres artistes, elle a créé les spectacles suivants:


En 2007 elle a fondée la cie E7KA, basée en région Centre. La compagnie a créé les spectacles : "Alzbeta Hlucha" (2007), "Alzbeta" (2008), "Ivanuska" (2009), "Touch.ed" (2011), le diptyque "MOVE /" (2013) et en collaboration avec Laurent Goldring "Ouvrir le temps (the perception of)" (2016) présentés en France, Belgique, Slovaquie, Slovénie, République Tchéque, Allemagne, Lettonie et Hong Kong.

 

 

CONSTANTIN LEU

A onze ans, première révélation : tout est dans tout.
A seize ans, il danse avec un balai.

Depuis quelques années, il retrouve ces fondamentaux, notamment avec le chorégraphe Fred Werlé (compagnie de danse Iritis) J’aimerais savoir ce que tu me dis en me regardant, La Diplopie, La Kermesse Héroïque.  Ensuite le spectacle musical avec Catherine Carrot Notre race n’aime pas la musique d’après la dernière nouvelle de Kafka et les musiques de Fauré, Satie, Poulenc, Ravel. Actuellement, il travaille en tant que performeur avec 2 formations musicales : CongopunQ avec Cyril Atef,(Co-fondateur du groupe Bumcello) et avec Musique Post-Bourgeoise (Galerie Anne de Villepoix, dans le cadre de la dernière nuit blanche).
En résidence au théâtre du chaudron en mars 2007 pour la création l’Heure bleue mélant arts plastiques et chant de A. Tadei et M. Viard. Création Alzbeta avec la chorégraphe Eva Klimackova soutenu par l’Atelier de Paris – Carolyn Carlson en 2008. 

 

 

BRICE MATHEY

http://brice.mathey.free.fr

Plasticien, né en Bretagne, Brice Mathey s’oriente d’abord vers des études de biologie et d’anthropologie à Paris avant d’entrer à l’école des Beaux-Arts de Cergy-Pontoise. Il développe son sens du volume et de la mise en scène en travaillant en tant que décorateur pour le théâtre et l’opéra Bastille. Ses installations motorisées incarnent des histoires fantaisistes tournant en dérision et avec poésie notre rapport à la nature et au monde.

Expositions 1992-2008 :

Scope Art-fair Londres, MAC-Paris 2007 et 2008, Biennale d’art contemporain de la ville de Cachan (92), Salon «SM’ART» à Aix en Provence, «Accroche-toi au pinceau» (Rennes), Galerie Jakez à Pont-aven, Printemps de la poésie hôtel de ville de Vannes (56), Biennale d’art contemporain à BAKOU, Symposium «armée-virtuelle» à Ushguli-en Géorgie, «Obsession» avec Nana Gregory au Ciac de Pont-aven, «machines désirantes» avec Estelle  Courtois au centre international d’art contemporain de Pont-Aven, «Inattendus» (Paris), symposium de land-art en Georgie (Caucase), festival de Cornouaille (Mairie de Quimper), symposium de land art en mer Caspienne (Azerbaïdjan), «Retour de Guyane» exposition d’encre et de  tissage (Paris), Création d’un parc de  sculptures dans la forêt Brésilienne, exposition de mobiles aériens et girouettes (Chartres), «la maison de l’acteur» de Montrouge, Court-circuit : expo au parc floral de  Vincennes, «secrets d’alcôves» avec Ariane Roulier.....

 

 

PASCAL BATTUS

pbattus.free.fr

Musicien-improvisateur, affûtant et à l'affût de nouvelles matières sonores, il développe sa pratique instrumentale autour de ce qu'il nomme: guitare "environnée" (guitare électrique sur table + micro contact +objets divers + électronique), la percussion (objets amplifiés ou non), le pick-up (micro de guitare) ou le walkman acoustique.

Pascal à joué en Europe, Canada, Japon,Moyen-orient… avec Jean-Luc Guionnet, Thierry Madiot, Seijiro Murayama, Lionel Marchetti, Martin Tétreault… il joint également son univers sonore à la danse (Maki Watanabe…) ,au visuel (video avec Kamel Maad, lumière avec Christophe Cardoën, sculpture avec Denis Tricot, Graphones/dessins sonores…) ou au toucher (massages sonores).