PERFORMANCES with ” Migrations invisibles ” :

21 September 2024 – FRAC, museum of contemporary art, Orléans France
14 December 2023 – Conservatory of Ivry, Paris, France
12 December 2023 – Spot Region, CCN of Tours, France
22 October 2023 – Stanica-Zarecie, Zilina, Slovakia
21 October 2023 – Festival Bratislava v pohybe !, Slovakia
18 September 2023 – Festival Bien fait !, Paris, France – cancelled
13 September 2023 – CCN d’Orléans, performance for kids, France

PERFORMANCES with ” Manifeste ” :

8 November 2024 – Studio Le Regard du Cygne, Paris, France
10 July 2024  place Jaurés, Festival Quartiers de la danse, Tours (37), France
2 June 2024  Abbaye de la Clarté-Dieu, Saint-Paterne-Racan (37), France
30 January 2024  Le Bouillon, Orléans, France
17 September 2022 – Guinguette of Tours, France
2 June 2022 – performance in the district of Paris 20, France

PERFORMANCES with ” Melting times ” :

30 October 2021 – Festival ZOA, 100 esc, Paris, France
30 July 2021 – Festival Kiosk, Stanica-Zarecie, Zilina, Slovakia
3 July 2021 – European Night of museums 2021, Musée des Beaux-Arts of Orléans, France
7 January 2021 – Théâtre d’Orléans, Scène nationale, France

PERFORMANCES with ” TRACES ” :

30 Avril 2022 – Musée des Beaux-Arts de Tours, France
5 Février 2020 – Le Bouillon, Orléans,  France
26 September 2020 – extract, Conservatory of Paris 20, France
16 September 2019 – Festival Bien faits!, Paris, France
21 – 22 March 2019 – Paris Réseau Danse, studio Le Regard de Cygne, Paris
15 March 2019 – Collectif 12, Mantes-la-Jolie

 PERFORMANCES with ” PURE ” :

4 Juillet 2024 – Collège Benjamin Bord, Dun le Palestel (23), France
21 June 2024 – Hôpital de jour, Montargis (45), France
20 April 2023 – 11h performance for kids, in CCN d’Orléans France
9 February 2023 – performance in the Lyceum, Lycée du Château blanc, Montargis France
24 November 2022 – Conservatory d’Ivry, Paris, France
25 April 2022 – performance for the primary school in Montargis, France
4 March 2022 – performance for the primary school in Préfontaines, France
8 September 2021 – La Halle aux grains, Scène nationale of Blois, France
5 December 2020 – Zawirowania dance festival, Warsaw, Poland
22 October 2020 – Mazowiecki institut of culture, Warsaw, Poland
3 of May 2019 – Pithiviers-la-vielle, Région Centre, France
25 January 2019 7 – Theater Notre Dame d’Oesia, Centre, France
7 December 2018 – Theater d’Orléans, Scène nationale, France
9 November 2018 – Theater Beaumarchais, Amboise, France
5 – 6 October 2018 – Festival Avis Turbulences, Etoile du nord, Paris
17 Juillet 2018 – Festival ProART, Brno, Czech republic
17 Mars 2018 – Festival Les Incandescences / Journées DanseDense, Theater Berthelot, Monreuil
15 December 2017 – CCN de Tours, Spot Région, France
22 November 2017 – Theater 29, Pardubice, Czech republic
23 October 2017 – Festival ZOA, Point ehpémère, Paris

PERFORMANCES with ” Ouvrir le temps ” :

22 March 2024 – Luynes (13), Région Centre Val-de-Loire, France
23 and 24 September 2022 – Musée des Beaux-Arts de Tours, in the frame of “Perf Act Days” – CCN de Tours
France26 March 2022 – Festival, Porto, Portugal
3 March 2022, Théâtre de Lucé, France
16 September 2021 – FIC Festival, Scenario pubblico, Catane, Italy
12 March 2020 – Atelier à spectacle, Vernouillet, France – annulé Covid
29 November 2019 – Studio Alta, Prague, Czech Republic
6 June 2019 –  Château Renault, Région Centre, France
Spring 2019 30 – 31 August 2017 – Château-Renault, France Festival International in Brigittines, Bruxelles
19 Mai 2017 – Theater Tivoli, Montargis, France
28 April 2017 – Nudance Fest, Bratislava, Slovakia
7 March 2017 – Theatre Le Bouillon, Orléans, France
13 January 2017 – Festival Ecoute Voir, Tours, France
9 October 2016 – Festival ZOA, Paris
1 October 2016 – Les Plateaux, La Briqueterie CDC Val de Marne, France
30 July 2016 – Festival Kiosk, Zilina, Slovakia
9 July 2016 – Festival Korespondance, Zdar nad Sazavou, Czech republic
26 June 2016 – Festival Divne veci, Stara Tura, Slovakia
11 June 2016 – Festival Time to dance, Riga, Latvia
42335 – Point Ephémère, Pièces détachées – Dansedense, Paris
42334 – Festival Traverses, CCN d’Orléans, France
42332 – Danse en chantier, Micadanses, Paris
21 July 2015 – SE.S.TA, Zdar nad Sazavou, Czech rep.
26 June 2015 – Public repetition in CCN d’Orléans

 PERFORMANCES with diptyque ” MOVE / ” :

41952 – Nu Dance Fest, Bratislava, Slovakia
6 October 2014 – Festival ZOA, Paris
30 July 2014 – Festival ProART, Prague, Czech Rep.
16 Mai 2014 – La maison du berger, La Geneytouse (87)
30 March 2014 – Grange de Pierron, Lailly en Val (45)
41604 – studio Le Regard du Cygne, Paris
23 October 2013 – Festival Natrikrat, Brno, Czech republic
8 October 2013 – Festival ZOA, Paris
18 April 2013 – Mains d’oeuvres, Festival Incandescences
41242 – Danse en Chantier, Danse Dense, Pantin

PERFORMANCES with ” TOUCH.ED ” :

4 Octobre 2012 – Festival ZOA, Paris
6 April 2012 – Festival Incandescences, Pantin
13 Octobre 2011 – 4days 4 dance, Banska Bystrica, Slovaquie
9 Octobre 2011 – Jardin Botanique, Kosice, Slovaquie
20 – 22 September 2011 – Etoile du Nord, Paris
29 Mai 2011 – Festival KoresponDance, Prague
19 Novembrer 2010 – PSO, Niort

PERFORMANCES with ” IVANUSKA ” :

24 – 25 September 2011 – Festival “Qaurtiersdanses”, Montréal
27 – 28 Novembre 2010 – Festival Eclats chorégraphiques, Rochelle
40416 – Tanzmesse Dusseldorf
23 July 2010 – Festival Kiosk, Slovakia
10 – 11 February 2010 – Festival Insdisciplines, Dansoir, Paris
15 October 2009 – BanskaBystrica, Slovaquie
9 October 2009 –   la Nef, Pantin – Incidence
31 July 2009 –  Festival ProART, solo à Prague, Tchéquie
24 July 2009 – Festival ProART, solo à Brno, Tchéquie

PERFORMANCES with ” ALZBETA ” :

26 Mai 2023 – La Halle aux grains, Scène nationale de Blois, day of Dance organised by Scène O Centre
25 – 26 Mai 2013 – Festival de l’Oh!
21 Mai 2011 – Adiam 95, Theatre Paul Eluard, Bezons
40447 – Festival Zero Point, Prague
5 June 2010 – Festival Traverses ’92, Paris
14 February 2010 – Festival Insisciplines Le Dansoir,Paris
40157 – Constellations – KKI, Toulon
40074 – Festival Bratislava in movement
27 – 28 June 2009 – Bagnolet, L’Echangeur
30 April 2009 – Créteil, CCN de Créteil
13 – 14 November 2008 – Paris, studio Regard du Cygne
39697 – Slovenie, festival Nagib
23 July 2008 – Prague, festival ProArt
17 June 2008 – Paris, June events, Cartoucherie
29 – 31 Mai 2008 – Paris, Etoile du Nord
18 April 2008 – Paris, Etoile du Nord
27 Mars 2008 – Lille, Danse Dense
13 Mars 2008 – Paris, studio Regard du Cygne
26 January 2008 – Paris
21 January 2008 – Atelier de Paris – Carolyn Carlson
14 October 2007 – Bratislava, Slovaquie
13 October 2007 – Banska Bystrica, Slovaquie
9 October 2007 – Prague, Tchéquie
6 – 7 October – Festival Belleville de bas en haut
29 Septembre 2007 – Lailly en Val
15 July 2007 – Brno, Tchéquie
13 February+30 Mai – Paris, festival Traverses 92
20 January 2007 – Paris, Micadanse
39069 – Atelier de Paris – Carolyn Carlson

REVIEWS

Reviews of Gérard Mayen – october /2016

“… Un rigoureux, affolant et délicieux précis d’écriture insolite du mouvement dansé… “

http://www.dansercanalhistorique.fr/?q=content/ouvrir-le-temps-perception-d-eva-klimackova-et-laurent-goldring

France – Dance : The promises of first semester

“…From the side of the young buds, keep in mind programming of Etoile du Nord, the only conventional dance scene in Paris, who invited the Slovak choreographer Eva Klimackova, fresh discovered in France…”

LE MONDE.10 January 2008.  Rosita Boisseau

Prague – Actuality of dance

festival «Hybaj ho !», Théâtre Ponec à Prague :
http://tanecniaktuality.cz/cela-recenze/a/festival-hybaj-ho-v-divadle-ponec-1

« … The last evening of the festival « Hybaj ho ! » is animated by a piece strongly surrealist of the choreographer Eva Klimackova, Kata Mojzisova and Constantin Leu. Full of cruelty, absurdity, distance from your self and auto-derision has taken the public into the deep laugh. Impressive through images, contrasts, the performance is suspending our questions in the moment of funny strangling…”

 PRESSE :

Article de Gérard Mayen – octobre /2016

“… Un rigoureux, affolant et délicieux précis d’écriture insolite du mouvement dansé… “

http://www.dansercanalhistorique.fr/?q=content/ouvrir-le-temps-perception-d-eva-klimackova-et-laurent-goldring

CASSANDRE – janvier 2014 par Thomas Hahn

Archaïque et futuriste

“… Et voici enfin ce qu’on a l’habitude, aujourd’hui, d’appeller “performance“, à savoir ce qui est fait par des danseurs, qui rappelle la danse et qui pourtant ce soustrait à ce qu’on a l’habitude d’appeler “danse”. Et en plus, c’est beau ! Attachée à une longue corde et pourtant libre comme l’air, Eva Klimackova traverse la scène dans une combinaison dorée d’origine spatiale ou uterine. Ce petit corps, caché dans un habit un brin surdimensionné et à connotation masculine voilà qui met subtilement les genres en tesion jusqu’à ce quelle se dévoile, tel un mannequin, une athlète ou un soldat, c’est selon. Des images les plus cosmiques et archaïques aux plus futuristes et glamoureuses, Klimackova traverse et fusionne les archétypes dans la plus grande simplicité en s’amusant de tous les registres kitsch et en les saluant de son nuage. MOVE / est une révélation et en même temps presque un classique …”

LE MONDE – 10 janvier 2008 par Rosita Boisseau

Danse : Les promesses du premier semestre

“…Du côté des très jeunes pousses, il faut garder à l’oeil la programmation de l’Etoile du Nord, seule scène conventionnée pour la danse à Paris, qui parie… sur la Slovaque Eva Klimackova, fraîche débarquée en France…”

DANSER : avril 2010 par Gerard Mayen

Ivanuska

“…Eva Klimackova, qui façonne un monde tout entier sans qu’on y prenne garde, dans sa pièce Ivanuska. La référence à l’Art brut, ou à l’Art naïf, y est explicite. La danseuse paraît désaxée, tâtonnante. Son manque de clarté s’accentue avec les musiques improvisées sur place de Pascal Battus, et la trafic d’objets détournés que mène de son côté le plasticien Brice Mathey. Or peu à peu, toutes ces disjonctions viennent à s’accorder pour fouiller et forger un monde intensément onirique, possiblement dément. Etrangement, un chaos de formes paraît très finement tendu. Il y a la une patte profondément singulière, sans compromis aucun avec l’air du temps. “

IMAGES DE DANSE : février 2010 par Jérome Delantour

Alzbeta Hlucha

“…Cuisse blanche, orteil qui danse, fleur noire sur la neige, d’abord on dirait du butô. Le costume est la moitié du personnage. Caricature de la mode romantique, avec sa capote-tunnel conçue comme des oeillères à chevaux, il souligne son enfermement. Mais l’ample corolle sans jupons souligne aussi la nudité qui s’impatiente au-dessous, comme un papillon qui se frotterait aux barreaux d’une cage. Une pulsion impérieuse anime cette figure énigmatique, ce masque lisse comme l’Olga de Picasso. Silencieuse, poupée de chiffon agitée de gestes étranges, elle jette la main à la manière des autistes, pauvre chose perdu qui se cherche sans fin dans les flocons. Elle se dresse sur un pied comme un oiseau dormant, se déride quand la musique se décoince : audace enfantine, elle relève sa robe jusqu’aux seins. La belle aliénée bêle et nous pique au vif…“.

Actualité de la danse : Slovaquie, octobre 2009 par Jana Bittnerova

Ivanuska

“ … Grâce à une subtile alchimie entre les arts plastiques, la performance, la musique live et la danse, Ivanuska, sur le fil, trouve son équilibre. Le musicien Pascal Battus travaille avec ses sons et ses bruits la scénographie inspirée de l’Art brut de Brice Mathey, et ouvre l’espace à l’étrange performer Constantin Leu et la danseuse Eva Klimackova. La manipulation d’objets irréelle, saturée de joie et d’une forme de morbidité du personnage de Constantin, répond à la maitrise technique et au vocabulaire inclassable mêlant dynamisme et relâchement, jusqu’à l’ilusion parfaite d’un corps mort de la danseuse. Ivanuska nous fait voyager dans cet espace surréaliste et le mystère qui le traverse envoûte notre imaginaire.  “

Actualité de la danse : Prague, septembre 2008

…La dernière soirée du festival «Hybaj ho!» était animé par une pièce fortement surréaliste de la chorégraphe Eva Klimackova, K. Mojzisova et de Constantin Leu. Tant de cruauté, d’absurdité, de distance sur soi et d’auto-dérision ont transporté le public jusqu’aux rires. Fort en images, en contrastes, la pièce nous questionne en un point d’étranglement aigu…

Menu